Hey,

couv32859645

 

Titre : As I descended

Auteure : Robin Talley

Editeur : Harper Teen (VF pas parue)

Nombre de pages : 384

 

Résumé (que j’ai traduit)

 

Maria Lyon and Lily Boiten sont le couple le plus en vogue de l’école. Mais seulement une chose se tient devant elles et leur parfait futur : Delilah Dufrey. Delilah, un enfant gâté, est une légende à l’Académie d’Archeron, et est la présumée gagnante du prix distingué Cawdor Kingsley. Elle dirige l’école, et même si elle le voulait, elle pourrait anéantir le monde de Maria et de Lily.

Mais ce que Delilah ne sait pas, c’est que Maria et Lily sont prêtes à faire n’importe quoi - absolument n’importe quoi- pour s’assurer que Maria gagnera le prix Kingsley, ce qui leur garantira un futur ensemble.

Mais lorsque leurs querelles deviennent fatales, et que la folie commence à flouter la réalité, les filles doivent se décider à ne pas dépasser la ligne entre la folie et le convenable.

 

Mon avis

 

Dès sa sortie, je savais que je voulais lire ce livre. En plus d’avoir une couverture canon, le résumé me donnait très envie de le lire. J’en ai entendu que du bien depuis sa sortie, donc je voulais voir pourquoi tout le monde en parlait. Et bien je n’ai pas été déçue !

 

Dans ce livre nous allons suivre l’histoire de Maria et de Lily, elles sont ensemble mais ne veulent pas vraiment le crier sur tous les toits. Elles sont une « ennemie » commune, Delilah, qui se prend pour la chef de l’école. Un soir, avec leur ami Brandon, elles joueront au plateau de jeu Ouija… Et c’est à partir de là que les choses vont commencer à dérailler pour les deux…

 

J’ai été surprise de voir la relation entre Lily et Maria. Elle est simple et complexe. Les deux se comprennent et je trouvais qu’elles allaient super bien ensemble. Lily est toujours là pour raisonner Maria, la guider dans ses choix. J’ai été plus touchée par Lily que par Maria à un certain moment, car Maria est allée trop loin pour moi. Après il y a bien sûr d’autres personnages comme Brandon, Mateo, Delilah. Par exemple Delilah je ne l’ai pas trouvée tellement peste que ça. Certes elle l’est, mais pas autant que Maria et Lily veulent nous le faire croire.

 

Quand j’ai commencé à la lire ce livre je ne savais pas à quoi m’attendre. Je savais que j’allais lire une réécriture de Macbeth, mais rien de plus. Je ne savais pas que l’ambiance allait devenir de plus en plus sombre, que j’allais avoir peur ! Donc je dois dire que l’intrigue est super bien ficelée et fluide.

 

La seule chose que je pourrais critiquer, enfin juste au départ, c’est le manque d’action. L’histoire met du temps à s’installer, on ne sait pas où l’auteure veut nous emmener. Mais une fois dedans, on n’a pas envie de s’arrêter.

 

Avant de lire ce livre j’ai fait quelques recherches sur Macbeth, car je ne savais pas du tout de quoi ça parlait. J’ai trouvé quelques infos, mais ai vite arrêté car je voulais lire ce livre avec un avis neutre, et sans savoir comment cela allait se terminer. Ne connaissant donc pas de quoi parlait Macbeth, je peux vous dire que j’avais l’impression de lire une histoire que l’auteure avait elle-même inventée. Elle s’est totalement approprié l’histoire et j’en redemande !!

 

Au final j’ai beaucoup aimé ce livre, les personnages, l’intrigue, la réécriture. Tout était chouette. Ce livre m’a fait rire, peur et pleurer ! Tout ce que je cherche dans un livre. Mais pour que ce soit un coup de cœur il me manque un petit quelque chose, mais je ne sais pas quoi !

 

Avis : 4/5

 

A bientôt,

Zyle