Coucou !

 

51Sz0tsLGAL

Titre: Red Rising

Auteur: Pierce Brown

Editeur: Hachette 

Nombre de pages: 476

 

Résumé

 

« J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. »


Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.
Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

 

Mon avis

 

Qui dit dystopie, dit que je devrais aimer. En théorie... Voilà, c'est quelques mots résument mon ressenti face à ce livre. Je suis déçue après avoir lu tant de bons avis dessus. Ce livre était tout simplement pas pour moi je pense. Explication !

 

Darrow, Rouge va devenir un Or par quelques opérations. Son but? Infiltrer la classe la plus haute de la chaîne hiérarchique et faire une rebéllion. En gros Red Rising c'est ça. Vu comme ça, l'histoire a l'air génial, ça ressemble un peu à Une Braise Sous La Cendre de Sabaa Tahir, c'est prometteur. Mais derrière ce pitch plein de promesses se cache une toute autre vérité...

 

Déjà Darrow t'es gentil, mais ton orgueuil et ton égo mal placé garde le pour toi !!! Il m'a insupporté au plus au point. Au départ je croyais qu'il allait être un personnage auquel j'allais m'attacher parce que son humour me faisait penser à Percy Jackson, mais je me suis mis le doigt dans l'oeil. Darrow devient de plus en plus têtu en fil des pages, prend des choix on se demande pourquoi. Enfin bref, l'histoire est en plus racontée de son point de vue, vous n'imaginez donc pas le nombre de fois où j'ai levé les yeux au ciel...

 

Parlons ensuite du langage populaire et vulgaire. Nous sommes au XIXème siècle, avons nous encore besoin de nous rabaisser les uns les autres? Là vous allez le dire, mais c'est une dystopie, ce n'est pas notre monde, alors l'auteur fait ce qu'il veut. Mais je suis désolée, à certains moments j'étais mal à l'aise vu comment les filles étaient traitées. Et puis je n'ai pas aimé le ton employé par les personnages, un langage cru et pas beau à écouter. Vous direz ce que vous voulez, mais ça je ne l'accepte pas ce genre de comportement...

 

Oh et puis les ressemblances avec d'autres livres sont flagrantes!! Je vais vous faire deviner. Il y a un jeu d'étendard, avec des maisons nommées après des dieux romains. Vous avez trois secondes !

 

1..

 

2...

 

3...

 

Ouiiiii, Percy Jackson bien-sûr. Cet univers mélangé à l'humour de Darrow, j'avais l'impression de lire un remake de Percy Jackson sur Mars. Et Red Rising n'arrive même pas à la cheville de Percy Jackson !

 

Dans tous ces points négatifs, il y a tout de même deux points positifs. Oui deux !

1) Le monde dystopique. Il était super bien construit, on voit très bien que l'auteur a pris le temps de créer un monde qui tient la route, auquel on a envie de croire ! Il y a un système de classe, une pyramide hiérarchique. Il y a plein de détails ! Même peut-être trop, parce que à la fin tous les termes techniques m'ont noyé. Peut-être qu'un petit dictionnaire à la fin du livre aurait été nécessaire ... 

2) Même si sur Twitter et Insta je me suis beaucoup plaint de ce livre, j'ai remarqué qu'il y avait beaucoup d'action, alors pour moi qui aime ça j'ai été conquise, mais ce petit point positif n'a pas réussi à me faire aimer plus que ça le livre:/ 

 

Du coup... Vous aurez bien compris, je n'ai pas aimé ma lecture, c'est une grosse déception. Je ne lirai donc en aucun cas la suite.

 

Avis: 1/5

 

A bientôt,

Zyle