Hey!

couv21449379

 

Livre: Carol

Auteure: Patricia Highsmith

Editeur: Livre Poche

Nombre de pages: 315

 

Résumé

À New York, Thérèse, une jeune décoratrice de théâtre qui ne trouve pas de travail, accepte un emploi à Frankenberg, un magasin de vêtements. Une autre employée, Mme Robichek, tente de la séduire, mais Thérèse sombre dans une sorte de torpeur.


Le compagnon de Thérèse, Richard, lui fait rencontre Phil, qui peut l'aider à trouver un emploi dans le théâtre. Cependant, lors de son travail au magasin, apparaît une grande femme blonde en manteau de fourrure. La cliente lui achète une poupée pour sa fille. Thérèse ne peut l'oublier et lui envoie une carte avec son numéro de service. La cliente téléphone au magasin pour la remercier et lui propose de prendre un verre ensemble pour le lendemain.

Thérèse fait ainsi la connaissance de Carol, une femme mariée en instance de divorce. Elles découvrent leurs sentiments réciproques, mais Carol craint que son mari ne se serve de leur relation pour lui retirer la garde de leur enfant.

 

Mon avis

 

C'est vrai c'est vrai, j'avoue j'ai vu le film avant de lire le livre mais quand j'ai vu pour la première le film je ne savais pas du tout qu'à la base cette histoire était aussi un livre. Donc depuis que j'ai vu le film, je voulais lire le livre mais le temps a passé et j'ai un peu oublié cette idée jusqu'à cet été où je suis tombée sur le livre en occaz chez Gibert !! Là, plus aucune excuse pour ne pas le lire et je suis très contente de l'avoir fait !

 

Therese est vendeuse dans un magasin au rayon poupée durant la période de Noël. Là elle va faire la rencontre de l'énigmatique Carol... Au départ elle ne comprend pas ce qu'elle ressent pour cette femme, tout est nouveau pour elle, mais plus le temps va passer et plus elle va apprendre à connaître Carol, plus Therese va se sentir attirer par Carol... Mais jusqu'où ira leur histoire?

 

Déja parlons des personnages, qui en réalité ne m'ont pas plus touché que ça, mais avec la préface de l'auteure, je comprends beaucoup mieux ses choix. Therese est un peu effacée, même perdue, mais cela se comprend tout à fait. Whhoo nous sommes dans les années 50 où l'homosexualité est une chose dont il ne faut surtout pas parler... Donc en conséquent les gens un peu perdus ou se questionnant sur leur sexualité ne savent pas vers qui se tourner pour trouver des réponses, alors dans ce cas-là, l'attitude de Therese est totalement compréhensible !

Et puis d'un autre côté nous avons Carol, femme mariée et bientôt divorcée et qui a déjà une aventure extra-conjugale avec une femme (sa meilleure amie en réalité). Grâce au personnage de Carol, nous voyons comment la société de l'époque réagissait face  aux couples homosexuels, traités de contre nature et plein d'autres choses hideuses dont ces personnes ne devraient pas être traitées. Les deux personnages étant pourtant totalement différents vont apprendre à se connaître malgré une société intolérante.

 

Il n'y a pas que l'histoire d'amour dans ce livre, l'auteure parle bien évidemment des couples homosexuels, et surtout nous explique comment cela était perçu à l'époque. Ce livre m'a fait beaucoup réfléchir. C'est vrai ! Je ressors grandi à la fin de la lecture de ce livre, je suis contente que les moeurs aient évolués, mais ce n'est pas pour ça que nous devons nous assoir sur nos aquis, il y a  beaucoup de choses pour lesquelles nous devons encore nous battre !!

 

Enfin,  l'histoire en elle-même est si bien écrite et racontée. J'ai été bercée par le récit durant 300 pages. D'un côté je voulais lire ce livre d'un traite car je voulais connaître le fin mot de l'histoire et d'un autre côté je voulais savourer chaque page, chaque mot pour rester le plus longtemps dans l'histoire. J'ai passé un très bon moment avec ce livre et si vous chercher une histoire d'amour f/f qui se termine bien, je vous conseille vivement ce livre.

 

Avis: 4/5

 

A bientôt,

Zyle