Hey!

 

Titre: Warcross

couv10174135

Auteure: Marie Lu

Editeur: Penguin (VF: bientôt chez PKJ)

Nombre de pages: 353

 

 

Résumé (que j'ai traduit)

 

Pour les millions de personnes qui se connectent tous les jours, Warcross n'est pas qu'un jeu. C'est un mode de vie.

 

Emika Chen, adolescente habitant à New York, travaille en tant que chasseuse de primes, elle traque les joueurs de Warcross qui misent de l'argent dans des jeux illégaux. Mais le monde des chasseurs de primes est un mode sans pitié où la survie n'est pas facile. Se battant pour joindre les deux bouts du mois, Emika prend un risque et hack le jeu d'ouverture du championnat de Warcross et par erreur elle apparaît dans le jeu.

Elle devient alors un phénomène mondial en une nuit et Emika va alors se retrouver à Tokyo pour rencontrer le créateur du jeu, le jeune millionnaire Hideo Takana. Or, cette année il a besoin d'un espion dans ses propres jeux pour l'aider à résoudre un problème de sécurité... et il veut qu'Emika fasse ce travail. 

Enrôlée dans un monde de renommé et d'argent dont elle a tant rêvé, mais grâce à ses recherches, Emika découvrira un complot bien plus sinistre, qui pourrait faire trembler tout l'empire de Warcross.

 

Mon avis

 

Marie Lu est une de mes auteures préférées, alors dès qu'elle sort un nouveau livre, je l'achète immédiatement et le lis dans la foulée. Tous ses livres ont été d'énormes coup de coeur, alors je pensais que cela serait la même chose pour Warcross. J'ai vite compris que je n'aurais pas ce coup de coeur attendu...

 

Marie Lu a toujours réussi à créer des personnages auxquels je m'attachais, même à certains méchants, mais cette fois-ci je dois avouer que j'ai eu du mal. Emika est certes une fille avec plein de courage, qui tentera tant bien que mal à résoudre cette énigme qui pèse sur les championnats de Warcross mais elle devient vite un personnage sans relief. Au départ j'aimais sa façon de voir les choses, sa façon de réfléchir, mais cela s'est vite dissipé avec l'arrivée de Hideo (je vous en parle plus bas !!).

Ensuite Hideo... Pauvre Hideo... Hideo aime taquiner Emika et j'ai aimé ces moments de rigolade entre les deux, mais plus on avance dans le livre, plus Hideo devient sombre et à la fin, ce n'était pas une grande surprise pour moi de découvrir son véritable visage... 

Enfin les personnages secondaires m'ont fait ni chaud ni froid et c'est bien dommage car je crois qu'il y avait du potentiel ! Et je n'ai toujours pas compris pourquoi Marie Lu a introduit la soeur d'Emika si c'est pour l'abandonner 40 pages après puis ne plus parler du tout d'elle...

 

Venons-en à la romance (aaahhhh ça m'a manqué de ne pas parler de romance dans mes chroniques !!!). Oui, encore une fois, il y a de la romance dans ce livre et elle n'apporte rien du tout à l'histoire. Vraiment rien. Je pense que s'il n'y en avait pas eu, cela aurait donné plus de pêche à l'histoire et une belle amitié entre Hideo et Emika aurait pu se développer. Mais non, la romance devait venir et tout gâcher...

 

Une des seules choses que j'ai aimées dans ce livre est certainement l'aspect technologique qui a une grande importance dans l'intrigue. J'ai bien aimé comment l'auteure amenait les choses et nous les présentait de façon très simple et compréhensible. Cette problématique de la technique, le fait que tout le monde soit connecté nous fait réfléchir sur l'impact que ces objets ont sur nous, surtout avec les quelques révélations de la fin !

 

Ooooohh et parlons de une des révélations de la fin... Je m'attendais à THE BIG révélation, car franchement c'est du Marie Lu... Mais non, je savais déjà ce qui allait arriver 150 pages avant et c'est bien dommage car au final pas grand- chose m'a suppris dans ce livre.

 

Au final... Pour un livre de Marie Lu je suis déçue, je m'attendais à lire LE livre de l'année, de l'aimer autant que j'avais aimé ses précédents livres, mais je me suis bien trompée. J'ai certes aimé ce livre mais sans plus car le piment de sa plume n'était pas en rendez-vous. Je lirai tout de même la suite, car quand même, c'est du Marie Lu, pour voir si le second tome rattrape le premier !! 

 

Avis: 3,5/5

 

Citation: I used to have more of his work, but I had to sell off every time things got too desperate, chipping away at his memory in order to survive his absence.

 

A bientôt,

Zyle